schemaPrésentation du pôle de compétitivité: System@atic, son contexte de création, ses objectifs et ses projets.

Nom de l’auteur: Lahmaier Adnene

Date de rédaction : 31/07/2006

System@tic

Région concernée : Île-de-France ;

Porteur du projet : System@tic Paris Région ;

Caractéristiques du pôle : Pôle mondial ;

Président du pôle : Dominique Vernay, directeur technique de Thalès ;

Contact du pôle : Maurice Klein, m.klein@systematic-paris-region.org

Site Internet du pôle: www.systematic-paris-region.org

Acteurs impliqués : 144 établissements sont impliqués dans les projets du pôle : 45 industriels, 50 PME/PMI, 37 établissements de recherche ou d’enseignement supérieur et 12 collectivités locales. Ces acteurs peuvent être détaillés comme suit :

– Grandes entreprises industriels : Alcatel, Altis, Bull, Cegelec, CS Communication et Systèmes, Dassault Aviation, Dassault Systems, EADS, EDF, France Telecom, Motorola, RATP, Renault, Sagem, SNCF, Thales, Valeo…

– PME/PMI dont: Principia, Adis, Aevix, Amesim, Bertin Technologies, Bureau Veritas, CAPS Entreprise, CGG, Esterel Technologies, Euraltech, Ommic, Picogiga International SAS, Pyramis, Trialog, Trusted Logic…

– Centres de recherche: CEA, CNES, CNRS, Digiteo Labs, Ecole Centrale Paris, Ecole Normale Supérieure de Cachan, Ecole Polytechnique, Groupe des Ecoles de Télécommunications, Groupe HEC, INRIA, Institut d’Optique, INT, ONERA, PRES Ile-de-France Sud, Supélec, Université de Cergy-Pontoise, Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines, Université Paris 6, Université Paris 7, Université Paris-Sud 11…

– Collectivités territoriales : Communautés d’agglomération de Cergy-Pontoise, du Plateau de Saclay, de Saint-Quentin-en-Yvelines, de Seine-Essonne et de Versailles-Grand Parc, Communauté de communes de l’Arpajonnais, Conseil Régional d’Ile-de-France, Conseils Généraux de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, du Val d’Oise et des Yvelines, Villes d’Issy-les-Moulineaux, de Marcoussis et Ville de Paris.

– Organismes à vocation de développement économique : Agence pour l ‘Economie en Essonne, Agence Régionale de Développement, CEEVO, CDC Ile-de-France, CRCI, CCI de l’Essonne, CCI de Paris, CCI Yvelines-Val d’Oise, Opticsvalley, Paris Développement.

Thématiques visés : Technologies de l’Information et de la Communication.

Objectifs du pôle :

– Concevoir et maîtriser les systèmes complexes

– Maîtriser les technologies clés nécessaires pour la conception et le développement des objets et systèmes complexes (ingénierie de conception, infrastructures distribuées, interaction homme-système, systèmes embarqués…).

– Concentrer les énergies autour de quatre marchés à très forts enjeux : ingénierie de conception, automobile-transport, sécurité- défense, télécommunications, secteurs où la part de l’électronique et surtout du logiciel ne cesse de croître.

– Fédérer un potentiel de recherche et d’innovation de premier plan.

Le contexte de la création :

L’organisation et le fonctionnement de la société (commerce, finances, santé, sécurité, énergie, transports, environnement, défense, etc.) reposent sur un ensemble de « systèmes complexes » de pilotage, de supervision, de régulation et de contrôle. L’Ouest de l’Ile-de-France regroupe un nombre important de centres de formation et d’organismes de recherche impliqués sur le thème des systèmes complexes, dont le logiciel constitue la technologie la plus fédératrice. Les acteurs concernés ont décidé de lancer la création d’un Pôle de compétitivité « System@tic Paris Région ».

Le pôle a pour ambition de devenir la référence dans le domaine des solutions industrielles permettant de répondre aux enjeux de conception, de gestion et de maintenance des systèmes d’information complexes. A cette fin, le pôle s’appuie sur des technologies pour la conception et le développement de systèmes complexes, des technologies génériques et diffusantes du logiciel et des technologies matérielles de l’électronique et de l’optoélectronique. Le pôle vise trois thématiques « marchés » fortement impactées par les thématiques technologiques, qui sont l’automobile et le transport, la sécurité et la défense et les télécommunications. Dans ces secteurs, la part de l’électronique et surtout du logiciel ne cesse de croître : à titre d’exemple, la part du logiciel dans le coût d’une automobile, qui était de 4% en 2000, devrait atteindre 15% en 2010.

Les projets du pôle :

Les projets de coopération recherche-industrie du Pôle System@tic Paris-Region sont au nombre de treize. Ces projets sont réunis autour de quatre thématiques :

– Thématique Télécoms : Quatre projets ont été bâtis dans une première phase pour répondre à ce défi et apporter des solutions indispensables au développement des industries étroitement liées des télécoms et des logiciels :

o Projet CARRIOCAS CAlcul Simultané Sur Internet OPtique Extra-large bandE

o Projet CASSIOPEE CAlcul Réparti sur Réseau Internet Optique à Capacité Surmultipliée

Ces deux projets ont pour ambition de construire et expérimenter en Ile-de-France l’outil de calcul distribué le plus performant du monde.

o Projet USRI Usages, Services et Radio Intégrés : L’objectif est de concevoir et expérimenter des solutions, aux différents niveaux de la chaîne de valeur, facilitant l’usage par différentes communautés d’utilisateurs, des systèmes complexes et hétérogènes de communication IP haut débit.

o Projet Urbanisme et radiocommunications : Ce projet est une approche innovante permettant l’utilisation dynamique et opportuniste, mais contrôlée, du spectre de fréquences inutilisé, en complément de l’approche d’allocation statique actuelle.

– Thématique Sécurité-Défense : les priorités de recherche sont définies sur trois projets avec un axe de recherche et d’expérimentation pour chaque projet :

o Projet Sécurité des Infrastructures critiques : axe de recherche portant sur les systèmes et les équipements innovants en matière de sécurité opérationnelle (protection d’infrastructures critiques, gestion de crise, etc.)

o Projet Plates-Forme de Confiance : axe de recherche portant sur les nouvelles technologies et méthodes de sécurisation de systèmes d’information.

o Projet TeraFlops Embarqué axe de recherche portant sur Technologies critiques numériques et logicielles à double-usage pour les domaines de la défense et de la sécurité.

– Thématique Automobile-Transports : le Groupe Thématique a focalisé dans un premier temps ses actions de recherche, d’innovation et de formation sur la conception et la réalisation d’outils logiciels afin de maîtriser les architectures et les systèmes embarqués automobiles. Cela s’est concrétisé par le développement du projet Num@tec Automotive.

– Thématique Outils numériques pour la conception et le développement des systèmes : Cette thématique comporte deux principaux segments : d’une part les technologies et outils génériques appliqués à la conception de systèmes logiciels, et d’autre part les technologies et outils génériques appliqués à la conception d’objets physiques (composants, moteurs, automobiles, avions, etc.). Quatre projets sont proposés :

o Projet Usine logicielle ;

o Projet Usine Numérique ;

o Projet Infrastructures et Outils Logiciels pour la Simulation (IOLS) ;

o Projet FAME2.