Les Echos – La Tribune: comparaison de leur contenu technologique

schemaRésumé

Les Echos est un quotidien d’informations économiques, financières et boursières françaises et internationales appartenant au groupe de presse Pearson. Il fut créé en 1908 par les frères Robert et Emile Servan-Schreiber, il était alors appelé à cette époque Les Echos de l’Exportation et était composé de quatre pages. Il devient un quotidien économique vingt ans plus tard. L’Express, supplément des Echos devenu par la suite indépendant, fut créé en 1953. En Juin 2007, le groupe Pearson a annoncé la vente des Echos. Actuellement, la vente du quotidien pourrait revenir au groupe LVMH mais cela n’est pas du goût de la rédaction souhaitant rester indépendant. Le directeur de la rédaction actuel est Jacques Barraux et le rédacteur en chef est Izra Elewicz

Nom de l’auteur

Salima Ait-Ahmed et Tiphaine Rodriguez Salima Ait-Ahmed et Tiphaine Rodriguez

Date de rédaction : 05/08/2007

Les Echos – La Tribune

Comparaison de leur contenu technologique

Salima Ait-Ahmed et Tiphaine Rodriguez

Les Echos est un quotidien d’informations économiques, financières et boursières françaises et internationales appartenant au groupe de presse Pearson. Il fut créé en 1908 par les frères Robert et Emile Servan-Schreiber, il était alors appelé à cette époque Les Echos de l’Exportation et était composé de quatre pages. Il devient un quotidien économique vingt ans plus tard. L’Express, supplément des Echos devenu par la suite indépendant, fut créé en 1953. En Juin 2007, le groupe Pearson a annoncé la vente des Echos. Actuellement, la vente du quotidien pourrait revenir au groupe LVMH mais cela n’est pas du goût de la rédaction souhaitant rester indépendant. Le directeur de la rédaction actuel est Jacques Barraux et le rédacteur en chef est Izra Elewicz.

Les Echos est composé de dix rubriques : Informations et secteurs, Entreprise, Bourse, Idées et débats, Compétences, Management, Régions, Finances personnelles, Loisirs et Luxe. Le journal propose en plus de cela une sélection de médias du monde permettant d’avoir des points de vu différents et de partager les expériences étrangères. Le quotidien est spécialisé dans le high-tech et le devient de plus en plus, une branche du journal est d’ailleurs dédiée uniquement à cela.

Le journal a développé son site internet (www.lesechos.fr) en 1996 permettant ainsi une version numérique du quotidien et une meilleure accessibilité pour les lecteurs aux archives et aux services tels que les conférences ou les formations.

C’est un quotidien plutôt destiné aux cadres, aux professionnels ou aux personnes compétentes dans ces domaines car le journal aborde des sujets très pointus et utilise parfois des termes techniques. En 2006, le journal s’est vendu en plus de 140 300 exemplaires.

La Tribune fut créée en 1985, elle appartenait au groupe de presse Agefi/LA vie Française dirigé par Mr Bruno Bertez, et s’appelait La Tribune de l’économie. Le quotidien fut racheté en 1988 par le groupe l’Expansion et devient La Tribune de l’Expansion. Suite à sa fusion avec La Cote Desfossés en 1992, le journal change encore de nom est devient La Tribune Desfossés. Il ne prend son nom actuel qu’en 2000 lors de son rachat par le groupe de presse DI Group (LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton).

La Tribune est quotidien qui traite de l’économie, la finance et de l’actualité régionale, nationale et internationale. La tribune reste néanmoins un journal national. Il aborde principalement les thèmes suivants : l’industrie, les services, les hautes technologies, les médias et le management. Cependant, le quotidien est spécialisé dans la finance, en effet, il consacre 20 pages aux marchés financiers.

Ce journal souhaitant être accessible à tout public, traite ses sujets à la manière d’un magazine. Certains de ses articles sont rédigés de manière à expliquer simplement aux lecteurs des sujets pouvant être compliqués. Le journal complète ces articles par des interviews et des reportages donnant une touche attractive. En 2006, le quotidien s’est vendu quasiment à 78 400 exemplaires.

A l’heure actuelle, La Tribune représente le principal concurrent des Echos. Le journal Les Echos pourrait être racheté par le groupe LVMH, alors que la revente de La Tribune par ce groupe est à l’ordre du jour. Ainsi, le DI Group souhaitant se développer à décider de revendre son journal, moins rentable, au profit d’un journal réussissant beaucoup mieux.

 Une recherche d’informations a été effectuée sur 7 thèmes différents : couverture numérique, transmission des savoirs, géolocalisation, haut débit, intelligence territoriale, visite virtuelle et téléphonie 3G. Et ce pour les deux journaux, ce qui nous a permis une comparaison entre les 2 quotidiens. Au total, Les Echos a publié plus 800 articles sur ces thèmes depuis 2004 alors que La Tribune en a publié un peu moins de 300. La première impression qui en ressort est que le journal Les Echos est plus riche en articles dans le high-tech. Sur le haut débit, les Echos a publié plus de 400 articles en 3 ans alors que La tribune en a publié 44 ! Concernant la téléphonie 3G, les articles apparus dans Les Echos étaient au nombre de 115 et seulement au nombre de 16 pour le compte de La Tribune.

 La Tribune met en avant dans ses articles principalement les décisions économiques du gouvernement français concernant les TIC, elle ne fait pas part de son point de vu. Il permet aux lecteurs de se tenir au courant des avancés et décisions gouvernementales ainsi que des textes et lois votés dans le domaine des nouvelles technologies. Il fait en quelque sorte une fiche descriptive de la France concernant les TIC. N’étant par contre pas très spécialisé dans l’high-tech, le journal ne rentre pas trop dans les détails, il reste à un niveau très général. Le quotidien Les Echos, lui, s’intéresse plus aux aspects techniques des nouvelles technologies, il rentre beaucoup plus dans les détails et n’hésite pas à critiquer ou à faire part de son enchantement pour chaque nouveauté. Il s’appuie sur des expériences qui la plus part du temps qui ont eu lieu à l’étranger. Alors que La tribune met plutôt en avant ce qui est ou qui va être fait prochainement en France, Les Echos lui s’intéresse d’avantage aux avancés technologiques n’existant pas encore en France, c’est pour cela que beaucoup d’articles du journal sont consacrés aux pays asiatiques (Chine, Japon et Inde principalement), aux pays européens (beaucoup d’articles sur la Grande Bretagne) ainsi qu’aux Etats-Unis. Avant même que la France pense à mettre en place ces pratiques, Les Echos émet déjà un avis sur le fait que la France devrait ou non s’intéressait aux nouvelles technologies, le journal fait donc en quelque sorte une analyse d’expériences.

Le journal Les Echos compte à son actifs quelques journalistes spécialisés dans les questions de l’high-tech, Philippe Richard, Laurance N’Kaoua, Frédéric Schaeffer, Jamal Henni en font partie. Concernant la géolocalisation, ces 6 journalistes ont participé activement à la rédaction d’articles mais Michel de Grandi reste le journaliste spécialisé sur la question, il a publié des articles uniquement sur la géolocalisation. Sur le thème de la 3G, Frédéric Schaeffer et Jamal Henni ont écrits à eux 2 un quart des articles. Il en est de même pour le haut débit où ils ont écrits avec Emmanuel Paquette plus d’un quart des articles, soit 104 articles. Jamal Henni a écrit aussi beaucoup d’articles sur la couverture numérique (20 au total) mais les autres en ont aussi publié beaucoup. Concernant les 3 autres thèmes, c’est-à-dire l’intelligence territoriale, les visites virtuelles et la transmission des savoirs, on ne peut pas dire qu’il y ait vraiment de journalistes spécialisés. Pour le premier thème, même s’il y a eu 94 articles publiés en 3 ans et demi, aucun journaliste ne revient régulièrement, tous ont écrit un voire deux articles mais cela s’arrête là. Pour les 2 autres thèmes, la raison est autre, le journal a publié très peu d’articles : 38 articles pour la visite virtuelle et 31 articles pour la transmission des savoirs. Ce sont des sujets peu abordés par le quotidien qui ne porte pas un grand intérêt, est-ce par ce que ce sont des sujets où il n’y a eu encore très peu de chose effectuées à l’heure actuelle ? Ou est-ce par ce qu’il ne croit pas trop dans leur développement futur ? Dans tous les cas, ce que l’on peut dire c’est que le journal porte un intérêt majeur au haut débit, chaque jour de nombreux articles lui sont consacrés. Les articles concernent les projets des collectivités territoriales (villes et régions), les avancés des grands groupes (France Telecom, Intel, Alcatel, Vinci, Thalys,…) dans ce domaine là, les décisions de Bruxelles mais aussi, les différents types de haut débit (Wimax, très haut débit,…) ainsi que la situation des Etats-Unis, des pays européens et un peu de celle de pays asiatiques tel que la Corée. Parmi les journalistes cités, 3 restent les mentors dans le domaine des TIC, en effet Frédéric Schaeffer, Emmanuel Paquette et Jamal Henni ont écrits plus de 170 articles en un peu plus de 3 ans. Ils ont traité diverses questions sur les 7 thèmes, ils sont présents dans toutes les rubriques abordant ces sujets.

Le constat est le même pour La Tribune. Plusieurs journalistes sont spécialistes dans ceratins sujets. Par exemple, Yan de Kerorguen a écrit plus un quart des articles concernant l’innovation et la R&D. Concernant ce sujet, d’autres journalistes ont aussi participé à l’élaboration des articles tels que Pascal Mollo et Jean-Baptiste Jacquin. Concernant la couverture numérique et l’intelligence économique, c’est Isabelle Repiton et Pascal Junghans qui comptent, respectivement, à eux seuls un peu plus du quart des articles traités et chacun dans sa spécialité. Guillaume de Calignon et Sophie Sanchez ont participé activement à l’élaboration des articles concernant le haut débit. Certains journalistes tels que Sandrine Cassini, Quantin Vivant et Olivier Bouvereau ne sont pas spécialisés sur un thème, néanmoins, ils sont compétents sur l’ensemble des sujets concernant le high-tech, en effet ils publient des articles sur tous les thèmes de manière régulière. Concernant les thèmes de la géolocalisation, la téléphonie 3G et la transmission des savoirs, peu d’articles ont été écrits car ils sont en fait traités dans les autres thèmes (comme par exemple dans le haut débit pour la téléphonie 3G). Seuls 6 articles sur la visite virtuelle ont été publiés depuis 2004, la raison à cela pourrait être le fait que ce soit encore un sujet qui intéresse peu de monde. En ce qui concerne les sujets internationaux, La Tribune a ses propres envoyés spéciaux dans de nombreux pays : Italie, Chine, Japon, Etats-Unis, … Salima Ait-Ahmed et Tiphaine Rodriguez