grupo_senado_francesGroupe de recherche su l’économie de la connaissance et le Living Lab des Territoires de Demain
Sous la présidence de  Madame la Sénatrice Josette Durrieu et sous la direction d’André Jean-Marc Loechel

Sénat français- 5/11/2008

Introduction: Le Laboratoire des Territoires de Demain

La démultiplication des projets de constitution de centres de compétences à l’échelle des territoires est en train de modifier très largement le rapport des collectivités locales aux actions de formation et de transmission des savoirs. Nombreuses sont donc les collectivités et d’avantage encore les acteurs économiques et les entreprises s’interrogeant sur la genèse d’une économie territoriale où la connaissance, sa transmission et son partage constituent un vecteur central d’attractivité, de compétitivité et de création de valeur ajoutée.

Cet axe de recherche – aujourd’hui porté par la Fondation des Territoires de Demain – doit s’adosser pour ce faire à plusieurs universités françaises ou européennes en capacité de l’héberger et de créer parallèlement toutes les synergies lui permettant de s’ériger en axe de recherche à l’échelle internationale, producteur de projets euro-méditerranéens par exemple ou créateur d’une communauté de connaissances au sein notamment de l’Institut Européen de Technologies.

Les composantes de cet axe de recherche sont essentiellement les suivantes :
* le développement des projets de « laboratoires vivants » dédiés à l’économie de la connaissance émergente.
* l’accompagnement concret de la création et du développement des CENT (Centres Européens de Nouvelles Technologies).
* l’aide à l’élaboration d’espaces territoriaux de l’innovation et la production d’analyses assurant aux divers acteurs la compétitivité et la valeur ajoutée recherchées
* la création d’un large cadre d’actions à l’échelle européenne et internationale axé sur les projets relatifs au monde euro-méditerranéen et sur les partenariats internationaux.
* la réalisation d’une « communauté européenne de connaissances » consacrée aux travaux sur la «Knowledge-based Society », dans le cadre de l’IET.
* l’organisation de séminaires avec tous les acteurs concernés par la clustérisation des territoires.

LA REUNION DU 5 NOVEMBRE A DEUX OBJECTIFS.

L’analyse des projets de laboratoires vivants
Il entend analyser un certain nombre des projets évoqués, ceux qui se caractérisent par l’importance qu’ils accordent aux questions relatives à l’éducation et à la formation, mais aussi à la culture – tout particulièrement au patrimoine et au tourisme. Parmi les projets de «laboratoires vivants» en cours, aujourd’hui proposés à la labellisation européenne, cinq démarches ont été construits autour d’un développement territorial basé sur l’économie de la connaissance.
La mise en place de cet axe de travail entend en effet, au travers de ses premières analyses de terrain, non seulement contribuer à développer des recherches, mais aussi accompagner de manière très concrète des projets territoriaux dans le domaine de l’économie du savoir, en relation avec les entreprises, les universités et les divers acteurs impliqués, notamment l’ensemble des réseaux européens de l’innovation.
La création d’un groupe européen de recherches
Il s’agit également de manière plus générale d’instituer les bases de ce groupe de travail sur les démarches construites autour d’un développement territorial basé sur l’économie de la connaissance.

Programme du 5 novembre 2008

•    Josette Durrieu (Conseil Général des Hautes Pyrénées): Introduction
•    André Jean-Marc Loechel (Fondation des Territoires de Demain)
•    La création du Groupe de Recherches sur l’Economie du Savoir et les Laboratoires Vivants
•    Julien Faure (CETIR)
•    INITIATIC (Saint Laurent de Neste / Université de Toulouse)
•    Jean-Claude Vich (CENT)
•    CENT (Centres Européens de Nouvelles Technologies / Université de Nantes)
•    Laura Garcia Vitoria (Fondation des Territoires de Demain)
•    Laboratoire des Territoires de Demain en Alsace (Strasbourg / Université de Reims) Espagnol – Francés
•    Alain Cote (Conseil Régional d’Alsace)
•    Jakline Eid (Association des conservateurs de la Région PACA)
•    PEYREISQ (Fondation Fabri de Peiresc / Université Libre de Bruxelles)
•    Jacques Reviere (CAV)
•    DRAGUIGNAN (Centre Archéologique du Var/Laboratoire de Conservation, Restauration et Recherches)
•    Jean-Pierre Euzen (Commission Européenne, Bruxelles)
•    La philosophie des laboratoires vivants
•    Roberto Santoro (Réseau européen des Laboratoires Vivants, Rome) Le fonctionnement es Living labs
•    Franck Thomas (Fondation Territoires de Demain)
•    Une grille d’évaluation des projets
•    Questions et discussions avec les groupes de travail

Compte-rendu: Senat: Living Lab Territoires de Demain